Vilalba

Eugène JAMIN, originaire de la Bruffière
Eugène JAMIN, originaire de la Bruffière, nous a malheureusement quitté il y a quelques temps. Président d’Honneur du club de Vilalba, et président de l’entreprise Lactalis (le beurre Président) en Espagne, le club de Vilalba tient à lui rendre hommage.

Chaque année à pareille date, la commune de Vilalba est en fête, et organise un match de gala à cette occasion. Un trophée est remis au vainqueur… Ce trophée se nommera désormais “le trophée Eugène Jamin” ! Pour l’édition 2003/2004, le club de Vilalba tenait à inviter le club de l’ASBD Football de la Bruffière…

Nous pouvons donc remercier le club de Vilalba, mais aussi la femme de Eugène JAMIN, son frère Régis et son beau-frère Bernard, sans qui ce voyage aurait été impossible.Situé à 1200 km de notre petite commune de la Bruffière, c’est un voyage d’environ 17 heures de car qui nous attendait !!!

Vilalba est une commune de 6000 habitants…
Elle possède, outre sa centaine de bars, un club de football en Division 4 nationale (l’équivalent de la division CFA en France), puisque rétrogradée de Division 3 en 2002/2003. Avec un stade pouvant acceuillir 2500 spectateurs, le club de Vilalba, créé en 1931, a pour président JOSÉ ANTONIO JANEIRO CAZÓN. L’équipe joue avec des maillots de couleur rouge & vert et un short noir.

Des résultats ?
L’équipe de Vilalba s’est imposée 2-0 contre l’équipe réserve de la Corogne en championnat cette saison… Hélas, lors de la dernière journée, l’équipe de Vilalba fait un nul 0-0 à Portonovo : résultat insuffisant pour croire au maintien… 18ème avec 42 pts en 38 matches (9 vict., 15 nuls, 14 déf.) !!!

Vendredi 22 août 2003, 04h00
Tout le monde est là au rendez-vous, le car est prêt à partir, direction Vilaba… Non, attendez, Max n’est pas arrivé : il envoie un dernier mail, quand même ! Quelques heures plus tard, on peut dire que ça dort devant, ça ronfle même ! Quelques joyeuses personnes se tiennent éveillées avec le jeu des célébrités : René Da Rocha, Didier Wampas… Bref, on rigole, mais quelques-uns engrangent les gages pour la prochaine pause du car !!! Le gage est simple : faire le tour du car à cloche-pied (!?!). Milou, Yo, Poucs et d’autres tourneront encore et encore autour du car… Le temps passe, la pause déjeuner approche. Kiou n’en peut plus : il faut servir l’apéro ! René et Denis s’occupe de détailler la côte de lard ! Un délicieux pique-nique… Il est déjà l’heure de repartir : entre quelques vidéos vues et revues ( “Une journée en enfer”, “le FCNA 94/95”, …), le tirage au sort des chambres est effectué. Paillou se retrouve tout seul (il ronfle trop fort) : l’essentiel est assuré !

Vendredi 22 août 2003, 21h30
Enfin l’arrivée, après 17h de car… Présentation de la famille d’Eugène : Estelle, Arnaud et Claudine… Nous prenons possession de nos chambres, petite douche, apéro, et nous sommes fin prêts pour le repas. On se met alors vite dans le vif du sujet : Sergio, “El Presidente”, nous fait son discours en Espagnol… Ca rigole dans les rangs de l’ASBD ! Remise des cadeaux oblige, puis délicieux repas… Un accueil formidable, c’est le moins qu’on puisse dire ! Estelle & Arnaud nous font visiter ensuite les différents pubs de Vilalba : ambiance très chaude, et alcool en grande quantité… Le retour à l’hôtel s’annonce difficile pour certains !!! D’ailleurs, Serge et Daniel sont en slips à l’entrée de leur chambre : “T’as vu l’heure qu’il est ?” Richton, Milou et les autres filent bien vite se coucher…

Samedi 23 août 2003, 09h30
Petit déj oblige, tout le monde (ou presque) est debout… Nous avons ensuite quartier libre pour nous ballader dans Vilalba (ou pour récupérer de la veille) jusqu’à midi ! En effet, nous devons rejoindre la Riviera (endroit magique où de nombreux stands fleurissent, pour faire la fête), le tout escorté par la gendarmerie… C’est enfin la découverte du stade : magnifique… 2500 personnes maximum, deux gigantesques tribunes, … Mais il est alors temps de se restaurer. Au menu : paëlla, viande-pomme de terre… Délicieux, mais la sieste est demandée. Ca dort, ça ronfle… Chuuut ! Il est 16h30, le stade ouvre ses portes. Le match est prévu pour 18h30, nous avons du temps devant nous… Le coach Denis donne la composition de départ, le médecin Vinot prépare son matériel… La pression monte ! Les dirigeants espagnols remarquent Momo : “eh, Makélélé !!!” C’est maintenant la remise de nombreux cadeaux, les applaudissements sont répétés & chaleureux… L’émotion est palpable !

Samedi 23 août 2003, 18h30
Le match est lancé, et nous tenons le coup… Les six divisions d’écart se ressentent évidemment, mais le score de 0-1 à la mi-temps nous satisfait pleinement ! Mais après 15 minutes de jeu en seconde période, le tableau d’affichage s’affole : 0-4… Nous lâchons physiquement, pour finir sur le score de 0-6 ! On nous demande alors de grimper dans la tribune d’honneur, où un joli souvenir de ce week-end nous attend… Quelques photos souvenirs, et nous filons vite à la douche ! Une petite coupe de muscadet avec une part de brioche vendéenne, nous n’en demandions pas tant ! Une petite coupe de cheveux pour Moon avec une paire de ciseaux : ça frise le ridicule…
Nous retournons ensuite à l’hôtel pour un nouveau repas puis nous repartons pour une petite marche à pied vers la Riviera où la fête bat son plein… Les coaches sont euphoriques ce soir, ils se lâchent… Le retour à l’hôtel pour certains risquent d’être difficile.

Dimanche 24 août 2003, 09h00
Sergio se lève avec peine, après une bonne nuit de sommeil passée sur le palier de la porte : Daniel ronflait beaucoup trop fort… Nous retrouvons Milou, Poucs, Rico et Dam’s au bar de l’hôtel : ils arrivent juste de… discothèque ! On se prépare doucement pour le départ : c’est alors le moment des au revoir. Un grand merci à toute la famille pour l’accueil & la parfaite organisation. Il est 11h00 : nous rentrons dans le car pour un nouveau voyage de 16 heures…

 

Voici toutes les photos du voyage :

Powered by Flickr Gallery

Laisser un commentaire