Le journal de Jean

A l’occasion de la montée en PH 2001, “le” fidèle supporter, Jean MOREAU, a édité ‘son’ journal de bord durant toute la saison.

 

 

Sa passion, c’était l’écriture… Il appréciait beaucoup les joueurs de football, tout le club l’aimait beaucoup… Hommage, franc & sincère, à un homme que le club n’oubliera jamais ! Coup de coeur énorme donc pour ce formidable reportage qui s’étale sur plusieurs mois… “C’est bien les ptits gars! Il ne faut pas reculer devant l’ennemi !”

 

 

 

Premier match à Saligny : Saligny 3-2 La Bruffière Coupe de France
Ca n’a pas été une réussite, battus 3 à 2, nous sommes revenus avec trois beaux cadeaux que nous avons fait à l’équipe adverse. Je ne veux pas en parler, c’est le début, c’est un match à oublier étant donné que nous n’avons pas envie d’aller en finale à Paris. C’était le 27 Août, comme toujours au début, pas grand monde.

Dimanche 10 Septembre : Boussay 2-1 La Bruffière
Tous les matchs de championnat ont été annulés pour cause de manque de carburant. Nous avons donc joué à Boussay en amical, nous avons perdu avec un but d’écart. L’équipe de Boussay voulait gagner et jouait assez dur, nos gars eux, jouaient pour s’entraîner, il y a d’ailleurs eu de belles phases de jeu. Frédéric Boudaud s’en tire avec un poignet cassé, c’est le deuxième accident avec celui de Laurent Leboeuf (une jambe dans le plâtre).

Dimanche 17 Septembre : Boupère 0-2 La Bruffière
C’est donc le dimanche 17 Septembre 2000 au Boupère que le championnat a commencé. Un début assez dur en première mi-temps. Une belle occasion se présente pour nos rouges dans les cinq premières minutes, ensuite, le Boupère présente une légère domination. Un coup franc sifflé contre Didier pour une réflexion sur un hors-jeux, aurait bien pu faire mal, mes nos défenseurs étaient là pour bien faire leur boulot. En deuxième mi-temps, les rouges à leur tour, deviennent plus ardents sur le ballon, ça joue plus volontaire. De bonnes passes et puis des occasions qui se multiplient et enfin ça finit par payer, avec un très beau but de la tête de Stéphane(Tinette) puis vient le tour de François qui aurait pu en mettre 2 ou 3, tout comme Sébastien qui aurait pu lui aussi faire un exploit. Nos gars nous on fait plaisir, un score de 2 à 0 c’est bien pour le début et c’est bien mérité, il faudra continuer comme ça. A retenir que les adversaires étaient plus grands et qu’ils ont un très bon goal, à ce propos, Bruno, tu savais que tu n’a pas le droit de prendre la balle lorsqu’elle vient des pieds d’un gars qui joue avec toi ? A dimanche.

Dimanche 24 Septembre : Les Landes Génusson 1-5 La Bruffière Coupe d’Atlantique
Beaucoup de monde des Landes et de la Bruffière. Un départ où les Landes se sent très à l’aise, on dirait même que la Bruffière a du mal à faire surface, mais cela ne dure pas trop longtemps, la Bruffière finit par se montrer davantage devant les buts des Landes. Et voilà Sébastien qui ouvre le score d’un superbe coup de pied, ensuite, c’est au tour de Yohann, et puis de Stéphane(Paillou) et enfin François qui s’offre un doublé. En deuxième mi-temps, nous prenons un but sur penalty, nous n’avons pas bien joué, toujours dans notre camp. Il n’y avait plus d’enjeu à 5-1, il n’en fallait pas plus, la partie était gagnée. C’est encore bien les gars, il faut continuer. A dimanche chez nous !

Dimanche 1er Octobre : La Bruffière 3-1 Monsireigne
C’est la première journée où nos gars jouent sur leur terrain, si tous les dimanches, vous continuez à jouer de cette façon et bien ça ira ! Dans l’ensemble, vous avez tous bien joué… ! Sur une belle transversale de Stéphane, Anthony d’une reprise formidable, fusille le goal qui n’y voit que du ” rouge ” et tout ça après un quart d’heure de jeux. Ça jouait très bien en deuxième mi-temps avec une légère domination de la Bruffière un peu comme en première mi-temps, il y a eu un tir sur la barre et deux dans le poteau (je me suis demandé un moment si je ne faisais pas peur au ballon). Et puis voilà, après une espèce de cafouillage devant les buts de Bruno, on prend un but, ce qui était bien sûr, contre le cours du jeu. Enfin nos efforts on finit par payer,”Tinette” ou Stéphane Nerrière, seul devant le gardien, du plat du pied met le deuxième but. Presque aussitôt après, Stéphane Piveteau en met un autre. C’est dommage pour Dany, Sébastien et François ; ils auraient bien pu en mettre dedans, c’était le jour… ! Le match c’est terminé par une série de 4 ou 5 têtes consécutives entre nos gars qui auraient bien pu aller au fond des filets. A oublier : un carton pas mérité juste avant le coup de sifflet final. A retenir : leur ²11², pas facile. Avec un peu de chance, on aurait pu faire 6 à 1 (ce sera pour une autre fois). A dimanche, en coupe contre Andrezé.

Dimanche 8 Octobre : La Bruffière 4-1 Andrezé Coupe d’Atlantique
Pour le deuxième tour, c’est un bon résultat, il y avait du monde et ça fait plaisir à tous, quand on voit que tout le monde y met du sien. C’est encore Sébastien qui ouvre le bal, ça fait plusieurs fois depuis le début de la saison ; pour le second, c’est au tour de Yohann, je crois que c’est son premier, et comme il commence à en prendre l’habitude, François en met deux, ce qui en fait 4. Un moment, on a joué dans notre camp et nous avons pris un but, enfin le résultat est là et ça fait 4 à 1. C’est encore très bien, pourvu que ça continue, car il faut s’attendre à perdre, c’est à voir ? Par contre, je garde un souvenir de ce petit goal d’Andrezé qui a repoussé le ballon alors qu’il était bien rentré derrière la ligne, et que le but n’a pas été compté. Au paradis, si je le vois, je lui rappellerais la mémoire. Je lui est bien parlé ; il m’a traité de “vieux con”. “Con” je veux bien, mais “vieux” pas encore, et j’aime bien les jeunes puisque je vais avec Jeanette sur les terrains les applaudir… ! J’en ai vu d’autres, mais c’est retenu. En dehors des terrains, il ne se dit pas que des belles choses, et pourtant, il faudrait bien les éviter et se raconter des blagues au bar à la place. A dimanche, aux Epesses.

Dimanche 15 Octobre : Les Epesses 2-2 La Bruffière
Il ne fait pas très beau, il tombe une petite pluie pas très chaude, nos gars jouent très bien, face à une équipe qui à l’air de vouloir gagner. La première mi-temps se termine par un 0 à 0, mais la Bruffière aurait pu avoir mis au moins un but, mais la chance n’y était pas. En deuxième mi-temps, il ne pleuvait plus, nous prenons un but bêtement… ! Mais sur l’ensemble, comme en première mi-temps, la domination était légèrement de la Bruffière. A force de frapper autour des buts et dans leur goal (qui a été très bon), Sébastien ou plutôt un de leurs arrière ?… trompe le goal et la balle se trouve au fond. Enfin à 1-1, par la suite, la Bruffière joue de mieux en mieux, mais ça ne rentre pas : Stéphane, Sébastien et François avec un superbe retourné dans la lucarne sorti par le goal en corner. Et puis c’est Stéphane qui marque un beau deuxième but, ça va, il y a 2 à 1, il reste un bon quart d’heure. Mais on joue dans notre camp, ce n’est pas bon, et voilà un corner à 5 minutes de la fin à peine, un gros cafouillage et c’est le but, deux points de perdu, c’est malheureux, on méritait mieux que ça. 2 à 2, ce n’est pas le reflet du match. A dimanche, en coupe, contre St Léger sur Cholet. Hier, ils ont gagné contre Montaigu 4 à 0 !! C’est une PH, ATTENTION ! A noter : Dany s’en sort très bien sur un sol humide ainsi que Franck. Anthony et Stéphane, mauvais contrôles, peuvent faire mieux !


Dimanche 22 Octobre : St Léger sur Cholet 3-1 La Bruffière Coupe d’Atlantique
Il fait beau, et après avoir vu une très belle première mi-temps, on peut y croire un peu car il n’y a pas un gros écart entre les deux équipes, nous avons eu des occasions (beaucoup plus que St Léger). C’est Stéphane qui met le premier but et St Léger qui égalise juste avant la mi-temps sur un corner. Début de deuxième mi-temps pas très belle pour la Bruffière, nos gars ne sont pas ouverts, ils sont plutôt contractés, on joue dans notre terrain, pas de bonnes passes. Si Stéphane avait mit son 1er but au bout de 35 minutes de jeux en 1ère mi-temps, après 20 minutes en 2ème mi-temps on se prend un penalty égal à 2-1. Là, on se reprend un peu et on peut même égaliser à plusieurs fois, hélas il n’en sera rien, il y a eu trop de maladresses, enfin nous prendrons un autre penalty et puis c’est fini. C’est un peu malheureux car nous pouvions faire mieux, deux buts sur penalty, c’est pas terrible. Félicitations à Franck…si tous avaient mis tout leur cœur pour se battre, on auraient pu féliciter tout le monde. Enfin, l’ensemble à pas mal joué. A dimanche les gars, il va falloir gagner… ? Fin pour la coupe d’Atlantique.

Dimanche 29 Octobre : La Bruffière 5-0 Boufféré
Bravo les gars !! Un beau score de 5 à 0, c’est bien, vous avez tous bien joué, avec du cœur, ça se voit, un spectateur voit quand un gars est dans le coup ou quand il ne fait pas de son mieux. Vous n’aviez peut être pas une grosse équipe devant vous, mais il ne fallait pas se faire prendre au piège surtout avec le vent… Après l’accident du gars de Boufféré ; Stéphane ouvre le score et puis la première mi-temps se termine sans trop de casse. Au retour des vestiaires, on sentait un engagement plus facile pour la Bruffière, et puis voilà un deuxième but de Stéphane “Paillou”, ensuite, les occasions se multiplient et c’est Stéphane (Tinette) qui met le troisième. Après bien des maladresses, Sébastien en met un autre et c’est au tour de Yohann d’en ajouter un. Le petit Dany aurait bien pu en mettre un mais nous obtenons un penalty que Maxime met dans les bras du goal, c’est pas grave avec cinq buts, Bruno n’a pas été sollicité, il a fait quelques beaux arrêts… Comme toujours il y avait du vent. A retenir : éviter de jouer dans son camp. C’est bien, il faut continuer, on est 1er avec 14 points derrière la Flocelière, et troisième, la Gaubretière. ATTENTION, dimanche, match de coupe.

Dimanche 5 Novembre : La Bruffière 2-0 Rochetrejoux
Il ne fait pas beau, beaucoup de vent, Jeanette veut que je reste à la maison “pour ma santé…”. Jean Michel Poirier me donne le résultat en me téléphonant, 2 à 0 pour la Bruffière, un but de Stéphane “Paillou” et un but d’Anthony. C’est bien, mais j’ai appris qu’il faut oublier ce match car il y aurait eu beaucoup de maladresses de la part de certains joueurs. Il y avait peut-être le vent ? C’est pas grave, nous avons gagné, c’est bien les gars car il était préférable d’être à l’abri… ! Jean Michel m’a dit qu’un futur arrière était né, un petit “Nicolas Bouhier”. Toutes nos félicitations au papa et à la maman. A dimanche à la Verrie, si je peux ?

Dimanche 19 Novembre : La Bruffière 1-0 Treize Septiers
Il ne fait pas très beau, des averses, et pas un beau match à mon avis. D’une part nous pouvions faire mieux, d’une autre part, on pouvait faire un nul. Enfin nous avons gagner par 1 à 0, un beau but de Sébastien Monnier vers la 30ième minute, en deuxième mi-temps, Stéphane ²Paille² en loupe un avec un tir au dessus de la barre, Sébastien pas plus adroit etc… Je crois que ce devrait être dur pour nos rouges, on prend des cartons, alors qu’en principe nos gars jouent correctement, l’arbitre pour moi, était trop sévère. Je crois que l’on prend 5 cartons, il y avait du monde au bar pour payer la casse… ! C’est bien les gars, il faut continuer ! Ce match est bien à vous avec un peu plus de chance.

Dimanche 26 Novembre : La Verrie 2-0 La Bruffière (Match en retard)
Ceux qui n’aiment pas le foot auraient pu dire qu’il fallait être pas bien pour aller voir des pauvres gars courir après un ballon sur un terrain avec des flaques d’eau de moyenne de 5 à 10 cm par endroit. Un arbitre voisin de Treize Septiers, je n’en dis pas grand chose mais il a fait beaucoup de fautes contre nous surtout sur ce terrain. Nous avons perdu 2 à 0 mais peut être que nos petits gars n’ont pas bien joué, en première mi-temps, c’était trop petit, occasion à mettre dedans, et puis l’accident de Vianney ; le pauvre, il n’a pas de chance. Le jeu était dangereux. Au bout d’un bon quart d’heure, il est tombé une sacrée averse, Mr l’arbitre a été obligé d’arrêter le match un petit moment, rien que pour se mettre à l’abri, on s’en souviendra… ! Le terrain était couvert d’eau, par endroit il y avait 10 cm d’eau, pour moi, ce n’était plus jouable, nous avons tous plein nos petits gars. La Verrie obtient un coup franc bien placé, Bruno ne bloque pas la balle et un joueur de la Verrie la met au fond, c’est pas de chance et pas mérité ; en deuxième mi-temps, ça chauffe pour la Verrie, nous méritions un but, Stéphane à plusieurs fois le but au bout du pied, le goal de la Verrie retient François, pour moi il y avait penalty ; la chance n’était pas pour vous. Je vais chercher mon parapluie de l’autre bout du terrain et sur une contre attaque, Bruno prend un deuxième but. Ils n’ont pas pu en mettre un, c’est dommage, mais je suis certain qu’au match retour, nos gars sont bien capables d’avoir une belle revanche. C’est bien, vous avez eu du courage et pas de chance, c’était la journée ! Une minute de silence a été observé avant le match pour Jean-Paul Roger, c’est très bien car nous avons toujours une pensée pour lui et sa famille. A dimanche à la Gaubretière; si le temps le permet?

Dimanche 3 Décembre : La Gaubretière 0-0 La Bruffière
En football, il faut être onze joueurs dans une équipe. La chance est parfois au rendez-vous, pour gagner, il faut se dire et se mettre dans la tête de vouloir essayer de la provoquer, mais quand on est onze, ce n’est pas toujours facile. Nos gars paraissaient crispés en début de match, il n’y avait pas 10 minutes de jeu qu’on prenait déjà deux corners, c’était pas bon, on avait peur, on courait après la balle ; si nous n’allons pas sur le ballon, c’est les autres qui le prennent. Vraiment, il aurait fallu une piqûre de guêpe pour activer l’équipe, heureusement nous faisons un nul 0 à 0 ; un match à oublier. A noter : Bruno qui a fait de beaux arrêts, Eric et Franck qui ne lâchent pas le morceau. La Gaubretière joue grand, terrain grand ; nous, c’est trop petit, c’est mon jugement. Le prochain match, faudra faire mieux. C’est bien les gars, continuez, et rappelez-vous: “quand on veut, on peut“.

Dimanche 10 Décembre : La Bruffière 1-0 St Laurent
Difficile de se mettre en bonne position, au bout d’une demie heure de jeu, ça commence à bien aller. St Laurent joue assez dur, enfin, un beau but de François Minaud et on commence à y croire. En deuxième partie ; on joue assez petit, c’est pas bon, on le sait, si bien qu’on finit avec 1 à 0. C’est bien, mais on pourrait faire mieux. Un beau match de Jean Michel, François et de l’ensemble, Stéphane et Sébastien un peu plus adroit ! Christophe a beaucoup apporté, on aurait pu avoir un penalty pour Stéphane et François ? C’est bien, nous sommes premier. Attention dimanche prochain.

Dimanche 17 Décembre : La Bruffière 1-1 La Meilleraie (Match en retard)
Comme je l’ai déjà dit, la chance fait partie du jeu, et là, on peut dire que ça a été le cas. Il aurait été dommage de perdre ce match par un but pris bêtement à la demie heure de jeu alors que nous aurions pu en mettre deux avant. En fin de première mi-temps, on a un peu baissé les bras, il faut dire que la Meilleraie en voulait, ils avaient des façons un peu dures, c’était des malins… Attention au retour ! En deuxième mi-temps, vous avez encore bien joué, il s’en fallait de peu à plusieurs fois pour que la balle aille dedans, à 50 cm près, leur goal a sauvé l’ensemble de la partie et la chance aussi. Il y a eu des beaux tirs de la part de François, Sébastien, Stéphane, jusqu’à Christophe qui s’en mêle pour la fin. Mais un penalty a voulu qu’on égalise, et c’était bien mérité, merci Stéphane, tu avais un bon goal devant toi ! Sébastien ne t’énerve pas, tu en avais un beau au bout du pied en première mi-temps. C’est bien, vous avez tous bien joué ; bonnes fêtes de fin d’année, à l’an prochain. Il faudra attaqué le siècle en pleine forme, il y aura la Flocellière et la Boissière. Il faut partir avec dans la tête : “il faut gagner”. Bonne année à tous les joueurs et à ceux qui s’occupent de vous.

ANNEE 2001 : Premier match du siècle.
Dimanche 14 Janvier 2001 : La Flocellière 2-0 LA Bruffière (match aller)
Heureusement que j’ai trouvé un fidèle supporter “petit Michel” pour aller au match, j’avais mal à un genou et ça me gênait pour conduire. Il ne fait pas chaud, un temps d’hiver et nos petits gars ont du mal à démarrer ce match ; pratiquement 20 minutes de passées et pas une seule occasion pour nous. On commence à prendre le dessus, ça peut être bon, Eric s’en va tout seul, il peut faire mal mais un défenseur l’arrête “salement”, il mérite un rouge, il était dernier défenseur ; ils passent un sale quart d’heure, on pouvait gagner la partie. Il y a eu 2 mains, on devait obtenir au moins un penalty en plus du but de Sébastien refusé pour un hors-jeu. J’ai demandé à l’arbitre de touche, il n’était pas précis sur ça décision, il n’y avait pas hors-jeu ! En deuxième mi-temps, on n’y croyait pas. Il aurait fallu un peu plus de volonté, on prend un but, c’est pas la mer à boire, on pouvait faire mieux, Philippe nous met un beau tir au dessus de la barre à 5 minutes de la fin. ATTENTION, ceux qui sont derrière veulent toujours faire mieux, ils leurs faut des points, la Boissière prochain coup. NB : ce jour là , une petite fille est venue au monde pour vous laver vos maillots. Félicitations aux parents, ça s’arrose… Pierre tu as de la chance, tu pourras mettre ta petite sœur dans les buts pour faire le goal. A dimanche.

Dimanche 21 Janvier : Equipe B 4-2 St Fulgent
Je suis arrivé en retard, il ne fait pas bien beau, de l’eau comme d’habitude et pas d’abri… Jeannette était la seule femme au terrain parmi les spectateurs. Il y a 1-1 mais les gars de chez nous avaient pas mal d’occasions et ça a finit par marquer, d’abord on reprend un but, et puis c’est 2 à 2 et en deuxième mi-temps la Bruffière met un troisième but puis Vianney en rajoute un quatrième, 4 à 2. C’est bien les gars, vous jouer un peu comme la première, moins vite, vous avez un jeux collectif et vous avez un bon goal. Je suis content de vous avoir vu joué. Le matin, la première a joué à St André Treize Voies, ils ont gagné 1 à 0 en amical bien sûr, ils auraient pu en mettre davantage… Ils ont préféré sans doute les garder pour la Boissière Dimanche prochain, ATTENTION ! Match à ne pas perdre !

MATCHS RETOUR : Dimanche 4 Février : LA Bruffière 3-1 Le Boupère
Décidément le beau temps n’est pas de la fête, si pour nous ce n’est pas agréable de regarder une partie de football sous la pluie, pour nos joueurs ça doit être la même chose et on ne peut que les féliciter pour la partie qu’ils nous ont offert. Dans le premier quart d’heure, François nous met un but et un autre dans le second, tout semble aller pour le mieux jusqu’à la mi-temps. Et voilà qu’après le retour des vestiaires, nous prenons un but, le match semble équilibré malgré que nous avons le vent. Nous méritons mieux, et puis c’est la rentrée de Sébastien. Il nous fait une démonstration de sa mauvaise humeur, et après avoir tiré un corner, il se trouve en bonne position et marque un superbe but, “bravo Sébastien” on t’aime beaucoup dans une action comme ça… ! Il y a encore un bon quart d’heure à jouer, il n’y aura pas d’autre but. Le temps semble s ‘améliorer, c’est bien pour le bar et pour le club qui nous offre la galette, merci les gars pour le bon match et pour la bonne brioche. François a pris un mauvais coup, c’est pas trop grave, pourvu qu’il puisse jouer le prochain match de championnat car ce n’est pas fini… ! Une chose dont on pourrait parler, c’est du capitaine de l’équipe, Eric, toujours là pour faire ce qu’il faut pour apporter un plus et sans trop de bruit, c’est bien ça ; le résultat en est que mieux !

Dimanche 11 Février : Chavagnes-La Rabatelière 2-6 La Bruffière (match amical)
J’étais en famille, on m’a dit que vous avez joué sans trop de fatigue, que vous avez gagné 6 buts à 2, c’est bon, ça fait du bien. A Dimanche à Monsireigne.

Dimanche 18 Février : Monsireigne 1-6 La Bruffière
Il ne fait pas chaud, un petit vent d’hiver, mais nos gars sont chauds… sept minutes de jeu et Anthony nous met un but d’une belle frappe. Nos gars jouent bien face à une équipe mal organisée. Ce qui ne les empêche pas de nous mettre un but sur un corner après 25 minutes de jeux, ils sont grands par rapport à nous. Tout n’est pas perdu, car dans l’ensemble, la Bruffière joue mieux et nous avons de très bonnes occasions, Sébastien nous donne des avants goûts de buts mais ça ne rentre pas, Stéphane d’une tête sur un beau centre d’Anthony je crois, lobe le gardien et ça fait 2 à 1 pour nous ; c’est bon, ça va mieux marcher qu’au match aller. Nous jouons contre le vent en deuxième mi-temps ; nos défenseurs sont toujours fidèles aux actions dangereuses mais on tombe dans leur jeux, on est maladroit. Jean-Paul fait rentrer François et Christophe, peut être que ça va changer. Yohann nous fait une fantaisie avec un superbe but et voilà, c’est reparti, ça fait comme au match chez nous, du coup, ça rentre et Stéphane nous en met un quatrième. “Si ça continue, va falloir que j’emmène un carnet avec moi car la mémoire me fait défaut”. Et puis François en glisse un à son tour, c’est un peu triste pour les adversaires, ils ne se dégonflent pas, ils essaient de toujours relancer la vapeur et pour finir, un penalty que Dany nous tire en beauté. Bravo les gars, c’est très bien, il faudra continuer car vous aurez à faire à plus fort que ça. Sébastien, il faut faire mieux, faut jamais se décourager… Une chose dont je n’ai pas parlé, ce sont les dirigeants qui sont toujours là, ils ont une part du résultat. Les supporters, ce sera pour une autre fois, mais ça fait plaisir de se rencontrer et de se taquiner le Dimanche tantôt ! A Dimanche chez nous contre les Epesses.

Dimanche 25 Février : La Bruffière 2-0 Les Epesses
Il y a du vent, en première mi-temps nous jouons contre le vent, il faut attendre la 20ème minute pour qu’Eric suive une belle phase de jeu et qu’il marque un très beau but. Bravo, tu l’as bien mérité ce premier but Eric car il faut suivre les belles actions, ça finit toujours par payer. On aurait pu faire mieux en première mi-temps, mais ça n’a pas été formidable en deuxième, on se fait prendre au piège de leur jeu. Nous avons eu chaud, nous avons toujours joué dans notre camp, toujours hors-jeu, on ne jouait pas bien, pas assez de relance, plus haut, toujours plus haut, c’est mauvais cette domination adverse. Ils ne sont pas meilleurs que nous mais plus malins, les défenseurs montent très vite et les avants vous suivez, c’est à ce demander qui marque l’autre. Ce n’est pas une équipe qui nous réussi, enfin Stéphane entre et nous met un but, on est sauvé, car on le méritait, c’est bien les gars, il faut bien faire attention, car il faut des buts, c’est pas fini. Il faut essayer de finir en beauté. A Samedi à Boufféré, normalement, vous devez gagner mais c’est un Samedi alors… ? Pour mémoire : à qui une brave spectatrice a dit :” Allons, relève toi mon pauvre…” le pauvre, suite à une faute sur lui, était resté à genoux comme pour faire une prière… !

Samedi 3 Mars : Boufféré 0-3 La Bruffière
Il faut attendre presque 40 minutes de jeu pour y croire, ça ne joue pas tellement bien, on se croirait à un match d’entraînement. Yohann venait juste de rentrer à la place de Sébastien (pas trop content) mais il faut bien essayer pour faire quelque chose qui tient debout. Cela a été payant car Yohann nous met un très beau but d’un tir des 25 mètres. Enfin ça y est, nous voilà en deuxième mi-temps, on dirait que la chaudière a été réalimentée, on joue mieux d’un côté comme de l’autre et au bout de 20 minutes, Sébastien nous met un but superbe dans l’angle du but, le goal n’y voit que du “rouge”. C’est bien les gars, car les joueurs en veulent et vous avez fort à faire pour en avoir le dessus. Et puis Stéphane s’en mêle en mettant un troisième but du plat du pied, le goal n’étant plus dans ces buts pour arrêter ce ballon. A noter : Si tous les spectateurs avaient encouragé leurs joueurs comme le gardien de Boufféré, et bien ça aurait fait du bruit… C’est bien , rendez-vous chez moi pour la récompense annuelle. Et si on disait un petit mot sur les personnes qui vont vous voir : Tout d’abord, il faut aimer ce sport, ou plutôt, aimer se distraire en plein air, “aimer”, c’est ce beau mot, qui est mis dans nos bouches, et qu’il faut avoir. Respecter ceux qui s’occupent de vous ; quand on est jeune et quand on est plus vieux, apprendre a aimer tout ce beau monde qui vous font plaisir en jouant pendant 1h30 sur un terrain. Qu’est-ce que c’est beau de voir tous ces jeunes réunis pour se distraire, vouloir gagner. Il n’y a pas que des bons moments, ça se chamaille sur le terrain “mais il y a un arbitre” et autour du terrain, c’est pareil, c’est là que c’est rigolo : ” ne pas dire les mêmes chose que son copain” car on est tous des copains sur un terrain de foot. Le Dimanche, on se voit et se revoit et de quoi on parle? De FOOT. Hélas, beaucoup de gens ne viennent pas au foot, s’ils savaient comme c’est un bon moment de détente. Il y a le bar bien sûr, ou tout le monde est d’accord. Merci les gars, dirigeants, joueurs et supporters, nous passons de beaux dimanches, même si nous ne sommes pas à l’abri ! Venez de plus en plus nombreux, vous, les parents qui avez des enfants qui jouent au ballon, les amis qui aiment les jeunes. C’est formidable car les jeunes, ils nous aiment.

Dimanche 4 Mars : La Bruffière B 2-2 Chavagnes-Rabat.
Enfin, me direz-vous, on parle de nous. C’est vrai, il ne faut pas m’en vouloir, mais je ne vois qu’un seul match à la fois. Il se trouve que j’ai pu aller vous voir ce dimanche. Tout d’abord, je voudrais vous féliciter ainsi que Denis et Stéphane qui veulent bien s’occuper de l’équipe, c’est du beau travail, un peu moins vite que la première, aussi beau jeu par moment, agréable à vous voir jouer, manque de réussite qui vous a amené au match nul, c’est dommage car vous méritiez mieux. Un penalty bien tiré part le petit Teillet et puis un superbe but pour égaliser de Frédéric Boudaud. Je vous connais de vu, j’ai reconnu des enfants d’anciens joueurs, même façon de jouer que leur papa… on pourrait en reparler, c’est à voir avec vous …? C’est bien les gars, j’étais content de ma soirée. Bravo pour Luc, bénévole, toujours aussi juste et courageux pour faire arbitre, aussi bien qu’un pro. A dimanche.

Dimanche 11 Mars : La Bruffière B 2-3 Les Landes Génusson (match en retard)
Ca ne doit pas être intéressant à jouer, il y a des rafales de vent assez fortes pour faire venir de mauvais ballons. Notre terrain, il faut le dire, est assez mal exposé, je ne parle pas du reste… ! En début de partie, Bruno Teillet met un but et en loupe un deuxième. En y mettant de la bonne volonté, avec le vent à la mi-temps, il pouvait avoir 3 à 1 pour la Bruffière mais il y avait 1-1. Dans la deuxième partie, les Landes se faisait plaisir avec le vent, ils marquent un deuxième but, mais dix minutes après, la Bruffière réussit à en mettre un autre sur un mauvais arrêt du goal. C’était bon mais ça chauffait pour nous, on ne réussissait pas à se dégager de notre camp. Pas trop volontaire certains… Il faut en vouloir pour gagner, et puis la chance compte, l’arbitrage aussi, a ce sujet ; Luc n’a pas toujours été écouté par son “principal”, hélas. Dans les dernières minutes, pour une faute minime de notre goal, on prend un penalty et un carton, c’est sévère. La balle est déviée sur le poteau gauche par Dominique et un Landais la met dedans, c’est la fin, 3 à 2 c’est dommage, à la semaine prochaine.

Dimanche 25 Mars : Treize-Septiers 1-0 La Bruffière
Après 15 jours sans football pour la première, ça fait plaisir de sortir à Treize-Septiers. Entre temps, vous avez joué à Montaigu contre leur PH en amical, et il paraît que vous avez gagné 3 à 1, c’est beau, ça pouvait annoncer un match satisfaisant le dimanche suivant contre la Verrie mais hélas il n’en fut rien, il avait tellement plus avant le match qu’il fut annulé, encore un dimanche pour jouer à la belote… ! Enfin le 25 Mars, il fait beau, pas de vent, il fait même chaud, beaucoup de monde de la Bruffière et bien sûr de Treize-Septiers. Ça commence par une légère domination adverse, on joue dans notre camp, pas assez de relance. A dix minutes de jeu, Bruno prend un ballon venu de quelques mètres de Boubouille, faute ! et un coup franc qui ne fait aucun mal. Mais attention, les autres nous en veulent, ça va être dur pour nous. Mais ça tient à peu près jusqu’à la trentième minute où sur une faute de nos défenseurs, un avant de Treize-Septiers prend le ballon et nous met un but. Il faut dire que c’était un peu équilibré mais il y a eu des fautes qui n’ont pas été sifflées, sur François par exemple… Et puis on s’est repris et une bonne fin de première mi-temps promettait une bonne seconde partie. Ce fut le cas car vous avez bien joué face à des gars qui en voulaient. Des occasions hélas qui n’ont pas de suite, Stéphane entre autre. Sébastien qui s’est encore affolé à cause de supporters insupportables qui énervent les joueurs et les autres personnes autours d’eux, “il faut bien se supporter…”. Enfin, le temps passe et on arrive à la fin de la partie qui s’arrête sur une belle faute sur Jean-Michel dans la surface de réparation et Monsieur l’arbitre siffle la fin. C’est fini, nous perdons par un but d’écart. Vous méritiez au moins un nul, il faut savoir perdre. Je n’aime pas critiquer les arbitres mais leurs droits sont un peu à voir, après une faute, il y a une sanction et on siffle, on fait son travail jusqu’à la fin ! A dimanche.

Dimanche 1er Avril : La Bruffière 3-5 La Boissière (match en retard)
Ce n’était pas un poisson d’Avril mais nous avons bel et bien perdu une nouvelle fois et par 5 à 3. Logique ? Oui, encore une fois, nous n’avons pas su nous adapter au jeu de l’adversaire. La Boissière joue grand, et ma fois, joue bien, nous, trop petit, derrière et pas assez de grandes relances, on joue dans notre camp, ce n’est pas bon, on se fait prendre au piège. Ils ont de bons attaquants rapides et précis. Il ne faut pas en faire un drame, on en apprend toute notre vie. Attention, jamais deux sans trois, dimanche on reçoit la Gaubretière, ils ont perdu, gare à nous. Il faut y croire, être volontaire, vous pouvez faire mieux les gars. Quand vous lirez ça, vous vous moquerez de moi, mais au fond de vous, ce sera à voir. Et puis on va oublier ce match, le 1er but arrive à la 20ème minute, on égalise par François dix minutes après et puis on prend un deuxième but pas longtemps avant la mi-temps (un but con). En deuxième partie, on joue mieux au début, un peu plus adroit à l’avant et ça aurait payé mais ce n’était pas le jour. Un penalty tiré par Sébastien nous permet d’égaliser. Nous en prenons ensuite un troisième, puis un quatrième. François sauve la mise en lobant le goal avant d’encaisser un cinquième but. On en restera là, c’est un peu dur pour une équipe qui gagne souvent, il faut bien goûter à la défaite. Le bar continue à marcher avec un bon derby comme la Boissière. A dimanche, ATTENTION ! L’équipe B a gagné a Tiffauges 3 à 2, c’est bien les gars, vous faites honneur à notre club de foot.

Dimanche 8 Avril : La Bruffière 2-1 La Gaubretière
Il faut y croire les gars, vous nous avez fait peur, la première mi-temps ça pouvait aller mais la deuxième était pour la Gaubretière , il faut l’avouer, il y a eu une baisse de régime. Autant quand vous jouez bien, on prend plaisir à vous voir, que parfois, vous réalisez n’importe quoi mais le principal est que vous gagnez. A dix minutes de jeu, un beau tir de Stéphane se trouve dans le but adverse, dix minutes après, sur un tir loupé, Sébastien trompe le gardien adverse, il ne fera pas ça souvent, c’est vraiment une chance, surtout de l’endroit où il est. Alors on croyait à un bon résultat, mais les autres en voulaient plus que nous et ça se voyait, d’abord, leurs arrières montaient rapidement et on se retrouvaient hors-jeu et on jouaient dans notre camp… ! On prend un but sur corner au bout de trois minutes de jeu en deuxième mi-temps. Et puis la partie se déroulera avec de belles occasions pour nous mais toujours à côté. Bruno nous fait quelques beaux arrêts. 2 à 1, c’est gagné, il le fallait pour retrouver le moral, “et le Moreau” ! A Samedi à Cugand en coupe.

Samedi 14 Avril : Cugand 0-1 La Bruffière (coupe de Vendée)
Veille de pâques et match à 16h30 en plus de Nantes-Bastia à 17h15. Il ne faut pas m’en vouloir mais Jeannette avait du travail et j’ai choisi de voir le match de Nantes. J’aurai pourtant bien voulu vous voir, surtout que vous avez gagné. C’est très bien, ce qui veux dire que lorsque l’on est sérieux, ça paye… ! On m’a dit que vous avez joué sérieusement, en résumé, c’était bon et Cugand c’est fait piégé par un but sur corner de François. Bravo les gars, il faut continuer à se faire confiance et vous aurez de bons résultats. Il paraît que vous avez été bien reçu à Cugand, pas beaucoup de supporter hélas, excusez moi, à dimanche !

Dimanche 22 Avril : St Laurent 1-2 La Bruffière
Pas très beau, pas très chaud, quelques fidèles supporters de la Bruffière. En première mi-temps, ça joue pas trop mal, d’un côté comme de l’autre, quelques occasions pour nous et puis voilà, un bon tir de Stéphane dans les buts à la 15ième minute. Très sagement, petit Michel, Daniel et moi assis sur un banc de dirigeants, admirons de belles phases de jeu de notre équipe, malheureusement arrêtées par l’arbitre qui pour un rien, fait marcher son sifflet. On dirait même qu’il s’en prend à nos gars, en particulier à notre petit Franck. Les gars de St Laurent ne sont pas tendres, Vianney et François ont pris des coups. En deuxième partie, St Laurent à l’air d’en vouloir, malgré une légère domination de la Bruffière, Stéphane nous met un second but, il a une bonne accélération, bien adroit, il aurait pu en mettre d’autre, Yohann aussi. Plusieurs centres de Dany ont été mal exploité, enfin suite à plusieurs contres, ont prend un but sur corner en fin de partie. Attention, vous nous avez fait peur, c’était plutôt mouvementé sur la fin, Stéphane en loupe un beau. C’était bien, il y avait de la volonté, ça promet pour dimanche. J’espère qu’il fera beau car il était temps, ça venait à tomber de grosses goûtes. A dimanche contre la Flocellière, il faut gagner !

Dimanche 29 Avril : La Bruffière 3-2 La Flocellière
Devant le bar, les sourires sont au rendez-vous, tous les supporters sont là a échanger leurs impressions sur le match qui vient de se dérouler, une victoire bien méritée vis à vis du match allé. Personnellement, j’y croyais à cette victoire. Nous avons vu une première mi-temps équilibré, à 15 minutes de jeu, François nous met un but, ça va, nous avons beaucoup d’occasions mais ça ne rentre pas et à dix minutes de la mi-temps, on prend un but, égalisation ! A la reprise, nos gars sont comme dominés, ils n’en touche pas une, surtout que l’on prend un deuxième but. Il faut réagir, “aller les blancs !”, ils ont compris, il reste un quart d’heure et voilà que Stéphane nous mène à l’égalisation, il faut y croire, la Flocellière réagit, c’est normal ; ça va d’un but à l’autre. Bruno, qu’il faut féliciter, nous fait de beaux arrêts. Là on peut dire que ça joue bien, et sur un beau centre en retrait de Sébastien, Yohann marque le but de la victoire à 5 minutes de la fin. Nous avons gagné, quand on veut, il y a parfois de bon résultats qui sont bien mérités. Les autres équipes ont fait de bons scores. C’est parfait, on est tous heureux. Il y a une revanche à prendre Mardi contre la Verrie.

Mardi 1er Mai : La Bruffière 1-0 La Verrie
Si au match aller nous avions souffert à cause de l’eau, au retour c’est le vent qui aurait pu faire des bêtises… En première mi-temps, nous jouons contre le vent, ce n’est pas du facile mais nos gars on l’air de bien s’en tirer. La preuve, il y avait 5 minutes de joué quand Eric est stoppé dans la surface de réparation, il allait droit au but, un penalty aurait peut être été sévère mais il y avait quelque chose, après il y a eu une main, pas volontaire mais quand même… ! Et puis on obtient un corner tiré par Yohann et bien repris par François qui loge le ballon à 5 centimètres du poteau droit à l’intérieur bien sur ! Un but ! Bravo, ça commence bien, il n’y a pas un quart d’heure de jeu mais il y a ce sacré vent, il y a des rafales incroyables, et naturellement le ballon est dans notre camp pendant un bon moment. On a eu du mal à s’en sortir avec corner sur corner, Bruno s’en sort bien et on finit par venir sur les buts adverses, un deuxième a faillit être mis. Une faute sur François qui pouvait bien mettre un but fut sifflet pour tirage de maillot, c’est pas de chance. En deuxième mi-temps, le vent baisse un peut mais se sera dur pour en mettre un autre, la Verrie s’accroche mais ça ne fait rien, on gagne ce fameux match, bien mérité. Bravo, vous avez été très courageux, c’était pas facile. Maintenant à vous de bien jouer les deux derniers matchs de championnat et puis on pourrait croire à la montée ? Je n’ai jamais osé en parler, mais dans le fond de moi même… Bravo les gars, faut bien finir la saison. J’aurai une pensée pour vous dimanche ainsi que Jeannette… !

Dimanche 6 Mai : La Boissière 1-2 La Bruffière
Avec beaucoup de regrets, Jeanette et moi étions en famille et avons beaucoup pensé à vous. Bravo ! Vous avez gagné, c’était un match à ne pas perdre. Je vous avoue qu’à 18h je savais le résultat en téléphonant au café des sports de la Boissière où on m’a simplement dit “La Bruffière gagne par 2 à 1”. Le soir plus tard, “petit Michel” m’explique mieux le match, après quelques renseignements, je vais essayer de faire comme d’habitude, un petit résumé de cette journée : l’avant dernière. En première mi-temps, nos gars étaient plutôt crispés, les passes n’étaient pas bonnes, ils avaient peur… En fin de mi-temps(45ème), Bruno prend un but. Que se passe-t-il dans les vestiaires ? On reprend à peine la deuxième partie, au bout de 5 à 10 minutes de jeu et Sébastien met un superbe but, bravo Sébastien. Peu de temps après(15ème), un centre encore de Sébastien sur la tête de Stéphane amène un deuxième but : on appelle cela “tuer un match”. Après une formidable deuxième mi-temps, le coup de sifflet final et c’est gagné. On peu dire que vous avez réellement les pieds en PH. Mais attention au dernier coup de grâce, ce sera dur, il faut s’y attendre. Alors tous les supporters, qui étaient paraît-il nombreux, apportez vos voix et votre renfort à des ptits gars qui nous font plaisir. Malgré que certains supporters n’y croient pas trop. Il faut y croire vous, nos jeunes ! La montée ne sera jamais plus aussi près de vous qu’aujourd’hui, c’est très bien ! Quand on veut, on peut ! Vous en avez les moyens, non ?… !

Dimanche 13 Mai : La Bruffière B 3-0 Boufféré
Repos pour la première à cause des matchs en retard, ce qui nous permet de voir nos joueurs de l’équipe B qui ,avec un peu plus de sérieux pourraient faire de super scores. Vous me direz, gagner par 3 à 0, c’est bien ! Mais il faut admettre que vous pouviez en mettre plus, surtout qu’il y a de bons éléments. Ils ont de belles phases de jeu, avec un peu plus de vivacité de la part des avants, ça devrait payer, c’est très bien les gars, continuez, c’est beau le Dimanche après midi de voir une bande de copains se distraire de cette façon. J’ai remarqué la présence de beaucoup de jeunes de la première, de supporters jeunes et moins jeunes et des femmes… C’est bien, il faut que ça continue. Il ne faut jamais être défaitiste quand une équipe perd, il faut continuer à la supporter pour qu’elle gagne les fois suivantes ! A noter : un carton rouge pas justifié dans un match sans enjeu, un arbitre autoritaire et prétentieux ! A Dimanche et bon courage à nos gars ! Un car gratuit pour tout nos supporters est mis à disposition par le club pour que les jeunes et les moins jeunes viennent supporter notre équipe. Vive l’ASBD !

Dimanche 20 Mai : La Meilleray-Tillay 1-1 La Bruffière
Je ne sais pas par où commencer pour vous raconter la soirée du 20 Mai. Tout ce qu’il faut vous dire, c’est que c’est “formidable” et que le bon Dieu fait bien les choses quand il le veut. Nous sommes en promotion d’honneur ! Depuis quatorze années où nous avons connu ça, certains d’entre nous. Ce fut une sacrée soirée à retenir, car les gars vous nous avez fait grand peur. Les quelques 200 à 250 supporters qui étaient présents pourront le dire. Tout d’abord, dans les dix premières minutes, ils ont trois superbes occasions(un poteau, une barre et un tir sauvé sur la ligne), ils doivent les regretter ! Je me suis dis que si ça devait durer 90 minutes, mon cœur ne tiendrait pas. Non ! Au bout d’un bon quart d’heure, nous commençons à venir dans leur camp, à plusieurs fois sur des contres attaques, leur but a faillit trembler. Il y a du vent, on ne sait pas ce que ça peut nous réserver. A la 25ème minute, François nous met un but d’une superbe tête à droite du gardien qui touche la balle du bout des doigts. Je le reverrai longtemps, c’est bien, attention les gars, vous avez des occasions dans les dix minutes qui suivent, Stéphane, trop grosse frappe, François à 50 centimètres. Christophe vous envoie de très bons centre. J’entend leur goal dire :”je ne sais pas ce qui se passe !” c’est vrai que vous pouvez tuer le match et puis on arrive à la mi-temps, ils leur restent un corner et ils égalisent à la 44ème minute. Bruno ce n’est pas de ta faute, tu nous as fait de très bons arrêts. C’est la mi-temps, 1-1 et il reste 45 minutes, il va falloir encore souffrir ? ce n’est pas possible ? Et bien je vous dis tout de suite OUI, mais je m’empresse de vous dire le résultat car on a tellement souffert, le résultat est resté le même, malgré les actions et occasions de Sébastien, François, Anthony sur coups de pied arrêtés. Tout le monde y a mis son cœur et était tendu, les adversaires étaient plus tendus que nos gars. Le bon Dieu était avec nous, ce qui veut dire “la chance”. Maintenant nous pouvons parler du résultat du siècle, c’est un succès, bravo à tous, remerciements à tous, joueurs et dirigeants. Tout d’abord, les joueurs, je m’excuse au près des joueurs dont je n’ai pas parlé(si il y en a), vous êtes tous de bons petits gars qui jouent pour se faire plaisir, et pour nous faire plaisir. Défenseurs, milieux de terrains, attaquants, goal, c’est très bien une saison comme celle là. Vous les dirigeants, j’espère que vous êtes aussi gentils avec les joueurs qu avec moi et les autres supporters, c’est du boulot. Et puis le Monsieur qu’il faut remercier et applaudir, c’est Jean-Paul Minaud, il habite les Brouzils, il est marié, il a des enfants, c’est un brave gars, il n’est pas bavard “pas comme moi”. Il a construit une très bonne équipe de copains, il doit être très bon formateur à tout point de vu, on en voit le résultat. On peut tous lui dire MERCI et BRAVO ! Et vous chers supporters qui étiez nombreux, vous les jeunes, c’est très bien, on vous a entendu, bravo pour les anciens, leur bar s’en est aperçu qu’il y avait du monde. La plus jeune avait 4 mois et les plus anciens entre 75 et 78 ans. Deux cars plein, l’ambiance était bonne, avec au moins deux cent cinquante personnes en comptant les personnes qui sont venues avec leur propre moyen, tout le monde était heureux de ce résultat ! Jeudi c’est la coupe de Vendée, attention, c’est un gros morceau, Mortagne. Mais pour une future PH, ça peut être bon ? Pourquoi pas. Allez les rouges, il faut être fière de votre maillot ! Merci pour le verre de l’amitié au retour, c’était plus que bien, jusqu’à 20h30 pour certains… Je ne parle pas trop de la suite, pour ne pas gêner certains commerces ou riverains de la place de la Bruffière, dans les caves, on fait moins de bruit, “surtout le lendemain !”, ce n’est pas facile d’être responsable d’un club… de foot. Monsieur le Maire, vous pouvez être fière des jeunes citoyens de votre commune: le hand monte en excellence, la fanfare finit première au concours régional et le foot monte en promotion d’honneur. A Jeudi.


Dimanche 24 Mai : La Bruffière 0-5 Mortagne (32ème de finale de coupe de Vendée)
Il fallait bien s’attendre à une défaite, un peu grosse tout de même, mais il faut dire que on avait à faire à plus fort que nous, avec un peu plus de volonté, nous pouvions en mettre au moins un. Vous avez eu de belles occasions, il y a eu un moment où vous faisiez jeu égal, ça fait du bien de jouer contre plus fort que soit. Surtout que tout le monde était correct, à la fin, j’ai même demandé à l’arbitre de sifflet un penalty pour faire le Pastis 51 ! Il m’a dit après le match qu’il n’en a pas eu l’occasion, il paraissait gentil. Et puis c’était la fin, l’équipe était légèrement modifiée, bravo à Bruno n°2, Bruno, le goal nous a fait de bons arrêts comme d’habitude, il en a prit 5, c’était suffisant. La saison prochaine, il va falloir savoir perdre car vous allez avoir à faire à des plus fort que vous, ce n’est pas pour ça qu’il va falloir se décourager, on verra ! C’est fini, à part le tournoi, j’espère qu’il y aura du monde. Pour un jour d’Ascension, il y avait du monde, on a vu des anciens joueurs, et puis nos fidèles supporters à qui on dit MERCI ainsi qu’aux jeunes de 8 à 17 ans, ça me rappelle quand nous étions gamins pendant la guerre! Un de nos vétérans avait joué goal la veille de partir en Allemagne. Il y avait nos parents qui suivaient tout les matchs. Il n’y a rien de changé à ça, tout ceux qui aiment le foot, les parents et les enfants, venez applaudir des jeunes qui font tout ce qu’il peuvent pour vous faire passer une belle journée. Merci à tout ceux qui s’occupent de cette belle famille du sport, que ce soit le foot ou les autres, mais pour encadrer tout ce beau monde, il faut des bénévoles, et à ceux là, il faut leurs tirer votre chapeau. Encore MERCI pour cette belle saison de foot ! “Malgré la pluie“.

C’était le journal du Lundi d’un fidèle supporter !

Laisser un commentaire